Visite de Son Excellence Monsieur le Premier Ministre sur le chantier des centrales Jiji et Mulembwe

Spread the love

Son Excellence Monsieur le Premier Ministre de la République du Burundi, CPG Alain Guillaume Bunyoni a effectué ce mardi 15 juin 2021 une visite  sur le chantier de construction des barrages Hydroélectrique de JIJI MUREMBWE, en  Province Bururi, Commune songa en zone Muheka. Il était en compagnie de certains membres du  Gouvernement  entre autre le Ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, le Ministre des Infrastructures, de l’Équipement et des Logements Sociaux ainsi que les représentants des Ministres de l’Intérieur du Développement communautaire et de la Sécurité publique ; des Finances, du Budget et de la Planification Economique ; et celui de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage.

L’objectif de cette visite était de se rendre compte de l’état d’avancement des travaux de construction de ces barrages. Après une visite guidée du chantier, Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre a tenu une réunion avec tous les intervenants. Il a été constaté que les travaux ont connu un petit retard. A cet effet, une série de recommandations ont été formulées à l’endroit de tous les concernés, entre autre la bonne gestion et le redoublement d’efforts pour que les travaux se terminent dans les délais.

Le Projet de développement des centrales hydrauliques de Jiji et Mulembwe, cofinancé par la Banque Mondiale, l’Union Européenne, la Banque Africaine de Développement,  le Gouvernement du Burundi et la REGIDESO vise à augmenter de façon significative la production électrique du Burundi. Le projet porte sur le développement de deux centrales hydroélectriques estimées à 49 MW et sur la mise en place de l’infrastructure nécessaire pour la transmission et la distribution de l’énergie électrique. Ces deux aménagements sont situés dans la partie sud-ouest du pays, dans la province de Bururi.

Le projet a un impact positif sur la soutenabilité du secteur d’énergie en particulier et de l’économie burundaise en général. Il permettra également la fourniture d’électricité aux communautés locales de la zone du projet. De cette manière, il contribuera à la réduction du déficit énergétique du pays tout en contribuant à la promotion d’une croissance verte et inclusive. Le projet est structurée en trois (3) composantes : La composante A comprend les Centrales hydroélectriques et infrastructures associées, la composante B est consacrée aux a l’assistance technique au projet et la composante C concerne l’appui pour le développement institutionnel du secteur de l’électricité.

  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire